21 New Series

Download

CONTENTS

ARCHEOLOGY–HISTORY
SIMONA LAZĂR, Types of habitat at the end of the Bronze Age and the beginning of the Iron Age in Oltenia (Types d’habitats de la fin de l’époque du bronze et du début de l’âge du fer en Olténie) p. 7
MARIN TOMA, Hunting for food in the Middle Ages (Chasser pour la nourriture au Moyen Âge) p. 23
OANA ANDREIA SÂMBRIAN, History, literature and art in the Spanish Golden Century Histoire, littérature et art dans l’Espagne du Siècle d’Or) p. 31
ILEANA CIOAREC, The estates of the Glogoveanu boyars in the Dolj and the Romanaţi districts (Les propriétés foncières de districts de Dolj et de Romanaţi) p. 39
GABRIEL CROITORU, The urbanistic evolution of the city of Drobeta-Turnu Severin reflected in the plans and designs of the 19th century (L’évolution édilitaire et urbaine de la ville Drobeta-Turnu Severin reflétée dans les plans du XIXe siècle) p. 45
ANDREI FLORIN SORA, Être préfet en Roumanie, 1866-1916. Stratégies de carrières (Being prefect in Romania, 1866-1916. Career strategies) p. 53
MARUSIA CÂRSTEA, Les relations économiques anglo-roumaines à la veille de la Seconde Guerre Mondiale (British-Romanian economic relations in the wake of the 2nd World War) p. 71
ŞERBAN PATRASCU, An attempt of modernization in Craiova during the Second World War: the tramway and trolleybus services (Un essai de modernisation de la ville de Craiova pendant la deuxième guerre mondiale: le service de tramways et trolleybus) p. 79
GEORGETA GHIONEA, LOREDANA ILIN, The Romanian National Bank after nationalization. The monetary reform from 1947 (La Banque Nationale de la Roumanie après la nationalisation. La réforme monétaire de 1947) p. 87
CEZAR AVRAM, The Romanian legislation between 1949-1952 – an unconditional base of the collectivization process (La législation des années 1949-1952 – une base inconditionnée pour le processus de collectivisation) p. 93
NARCISA MITU, Measures concerning the economic and organizatoric development of the collective agricultural households between 1962 and 1965 (Mesures concernant le dévelopement économique et d’organisation des foyers agricoles collectifs (1962-1965) p. 105
SILVIU GABRIEL LOHON, The New Prophet. The Making of the Official Image of Elena Ceauşescu (Le nouveau prophète. La création de l’image officielle d’Elena Ceauşescu) p. 111
MADALINA ABAGIU, Protochronism and nationalism under Ceauşescu’s brand in totalitarian Romania (Protochronisme et nationalisme de la marque «Ceauşescu» dans la Roumanie communiste) p. 117
NICOLAE VILVOI, Communal museums and museum collections of the Dolj distict – their turning into account for the education and entertaimen of the public (Les musées communaux et les collections muséales du département de Dolj – leur remise en valeur pour l’information, l’éducation et la réformation du public) p. 123

PHILOLOGY
COSMIN VILĂU, Les publications roumano-serbes de Râmnic (1726-1761) dans le contexte des relations culturalles romano-slaves (The Romanian-Serbian prints from Romania (172-1761) in the context of Romanan-Serbian cultural relationships) p. 129
TUDOR NEDELCEA, Eminescu writing about Russia and our Independence War (Eminescu sur la Rusie et notre guerre d’indépendance) p. 137
IUSTINA BURCI, Professions and functions with a special statute in the past (Métiers et emplois avec un statut spécial dans le passé) p. 147
ELENA CAMELIA ZABAVA, Particularités anthroponymiques dans le village de Stăneşti, au département de Mehedinţi (Anthroponymical Specific Features in the village Stăneşti, Mehedinţi county) p. 155
CARMEN POPESCU, Communication and Communion (Communication and communion) p. 165
MIHAELA ALBU, Romanian literature and its European value (La littérature roumaine et sa valeur européenne) p. 177
ISABEL FERNÁNDEZ, Different pedagogic perspectives in teaching Spanish as a foreign language (Perspectives pédagogiques différentes concernant l’enseignement de l’espagnol comme langue étrangère) p. 183

ETHNOGRAPHY
GABRIELA BOANGIU, Ethnology “Revisited” opportunities and challenges for the 21st century (Répères epistemologiques de l’ethnologie contemporaine) p. 189
ANCA CEAUŞESCU, The Desnăţuilui Valley houses. Traditional materials and building techniques (La demeure de Valea Desnăţuiului. Matériaux et des techniques de construction traditionnels) p. 199

PHILOSOPHY–SOCIOLOGY
CONSTANTIN MIHAI, La théologie de l’imago (The theology of imago) p. 207
ANA MARIA CINCĂ, Courte lecture politique de la magie de Giordano Bruno (I) (Short political lecture of Giordano Bruno’s magical thinking) (I) p. 223
IONEL BUŞE, Dracula: un mythe politique (Dracula: a political myth) p. 233
RODICA ŢUGUI, The “HIV/AIDS” Phenomenon level of knowledge perceptions and attitudes p. 243
ILEANA ROMAN, Functional deficiencies regarding the family and the juvenile delinquency p. 263

LEGAL STUDIES
COSTACHE GHEORGHE, MIHAELA POPESCU, La spécificité du droit de l’Union Européenne (The Specificity of the European Union Law) p. 273
ELENA ALEXANDRA ILINCA, Some features of the English Legal System (Quelques traits du système juridique britannique) p. 279
ROBERT PAUL PUICA, DENISA LOREDANA BICĂ, Certain aspects of comparative law regardind the letting contract (Quelques aspects de droit comparé concernant le contrat de bail) p. 285
CRISTINA OTOVESCU, Radu Riza, Notions introductives concernant le conceptb d’assurance p. 293
ROXANA RADU, FLORIN NACU, Reforming Romanian Pension System: The Necessity of Supplementary Private Pensions (La réforme du système roumain de retraite: la nécessité des pensions privées supplémentaires) p. 299
MIHAI GHITULESCU, COSMIN LUCIAN GHERGHE, Some Aspects Regarding the “Uninominal Vote” (Quelques considérations sur «le vote uninominal») p. 309
NICU VINTILĂ, Le droit universel p. 313

ECONOMY
CEZAR AVRAM, DIANA PAUNOIU, LAURA SAVA, The development of the internal market in south-east Romania during the interwar period (L’évolution du marché intérieur dans le Sud-Ouest de la Roumanie pendant-l’entre deux-guerres mondiales) p. 317
ROXANA NANU, OANA BERCEANU, RADU BUZIENESCU, Some features of the English Legal System p. 333
GHEORGHE BICĂ, MĂDĂLINA CONSTANTINESCU, Behavioural finances and their influences on financial markets (Les comportements financiers et leurs influences sur les marchés financiers) p. 341
GHEORGHE PÎRVU, RAMONA GRUESCU, The liberalization capital account and its implications p. 349
MARIN BABEANU, Labour market of the developing region in south-west Oltenia (Le marché du travail de la région en développement Sud-Ouest l’Olténie) p. 357
SANDU BOENGIU, The genetic control factors of the lignite types from western Oltenia (Les facteurs du contrôle génétique des types de lignite dans l’Ouest de l’Olténie) p. 365

REVIEWS
Michel Maffesoli, Le Réenchantement du monde. Une éthique pour notre temps, Paris, La Table Ronde, 2007, 2006p. (Constantin Mihai) p. 373
Andras Foldi and Gabor Hamza, The history and the institutions of Roman law, Budapest, Eotvos Lorand University Press, 234 p (Marin Toma) p. 374
Gheorghe Dănişor, Libertatea la Hegel (La liberté chez Hegel), Craiova, Editura Universitaria, 2006, 160 p. (Roxana Radu) p. 375
Cezar Avram, Paul Barbu, Gheorghe Bică, Daniela Buşă, Anca Ceauşescu, Ileana Cioarec, Dinică Ciobotea, Nicolae Grădinaru, Nicu Vintilă, Vladimir Osiac, Nicolae Stoicescu, Iolanda Tighiliu, Dicţionarul istoric al localităţilor din judeţul Olt. Oraşele (Le dictionnaire
historique des localités du dép. d’Olt. Les villes), Craiova, Editura Alma, 2006, 351 p. (Ileana Cioarec) p. 376

SCIENTIFIC CHRONICLE p. 379

SCIENTIFIC LIFE p. 383

ABBREVIATIONS p. 385

TYPES D’HABITATS DE LA FIN DE L’ÉPOQUE DU BRONZE ET DU DÉBUT DE L’ÂGE DU FER EN OLTÉNIE
SIMONA LAZĂR
(Résumé)
Les recherches d’anthropologie sociale qui analysent les configurations spatiales de site, constituent d’importantes sources pour appréhender l’organisation des sociétés disparues. L’espace d’habitation et les espaces funéraires, par le mobilier induit et les fonctions représentées (armes, parures, outils, vaisselle etc.) offrent des informations pour l’archéologie.
La recherche archéologique démontre l’existence, dans le bronze tardif et le premier age du fer, d’un type d’habitation dispersé, avec des établissements de dimensions plus réduites, qui a laissé non seulement des traces peu nombreuses, mais aussi des habitats fortifiés. Les derniers, présentent l’avantage défensif et en même temps, sont l’expression de l’existence de société hiérarchisée, de type chefferie.

CHASSER POUR LA NOURRITURE AU MOYEN ÂGE
MARIN TOMA
(Résumé)
Dans le Moyen Âge, les gens n’avaient pas les mêmes coutumes culinaires qu’aujourd’hui. La nourriture, aussi que les bonnes mani ères, utilisées à la table, ne supposait pas l’usage de la fourchette ou du couteau. Toutefois, dans les siècles à suivre, ces coutumes vont changer. Ainsi s’explique-t-il, aussi pour l’espace roumain, que les banquets donnés pour les princes deviennent une vraie occasion de fête pour les nobles (les boyards) et pour les serviteurs. Le prince prenait place le premier et les autres après lui, selon des normes codifiées qui consacrent et mettent en scène l’hiérarchie sociale autour de laquelle toute la société s’organise.
Les goûts des Roumains de Moyen Âge, leur sensibilité alimentaire, ont été observés et décrits par des voyageurs étrangers, intéressés non seulement à la qualité des plats et des vins roumains mais aussi aux cérémonies engendrées.

HISTOIRE, LITTÉRATURE ET ART DANS L’ESPAGNE DU SIECLE D’OR
OANA ANDREIA SÂMBRIAN
(Résumé)
L’époque Dorée de l’Espagne, qui porte sur la période comprise entre le XVI- ème et le XVII- ème siècle, a été très importante, notamment pour le champs de la littérature et de l’art. Lope de Vega et Velâzquez constituent sans aucune doute uns des plus représentatifs personnages de cette époque, car ils ont su réaliser une image si réaliste de leur temps, en utilisant les verses et la peinture. Des tableaux très impressionnants parmi l’oeuvre de Velâzquez comme “Las Meninas” et “Les lances” constituent une vive et vraie image de l’Espagne de la monarchie autrichienne, de même que les verses de Lope qui parlent des évènements remarquables qui ont marqué la vie quotidienne de l’Espagne du Siècle d’Or.
Lope de Vega a été un personnage vraiment complet, car il a écrit et a lutté, comme son voisin, Cervantes, pour l’idéal d’une Espagne grandiose. Le premier Siècle d’Or de l’histoire de l’Espagne représente évidemment pour celle-ci une période importante, car c’était la qu’elle a connu une des plus grandes floraisons de sa culture.

LES PROPRIÉTÉS FONCIÈRES DES DISTRICTS DE DOLJ ET DE ROMANAŢI
ILEANA CIOAREC
(Résumé)
Nés à Glogova, les boyards Glogoveanu sont attestés pour la prend ère fois dans le XVe siècle quand les documents signalent un certain Stanciu de Glogova, marié avec Anca, la soeur du prince régnant Basarab Ţepeluş.
Maîtres sur une immense propriété foncière, les boyards Glogoveanu ont pu se rallier aux autres familles avec une ancienne et supérieure origine seigneuriale, devant la constitution de la principauté de la Valachie. L’existence de leur propriété fonci ère est demontré par plusieurs testaments, cadastres, restés comme témoignage tout au long des si ècles.
Cette famille seigneuriale a eu des propriétés foncières dans les districts: Dolj, Gorj, Mehedinţi et Romanaţi.
Leur propriété d’origine et le lieu d’affirmation socio-économique et politique a été Glogova, situé au nord-ouest d’Olténie. Après les membres de cette famille ont établi la résidence à Craiova, la ville centrale d’Olténie, vers la fin du XVIIe siècle, ils ont cherché à agrandir leurs propriétés foncières dans les districts Dolj et Romanaţi.
Ces propriétés foncières démontrent la qualité de grands boyards et le roll économique joué par les boyards Glogoveanu dans la société roumaine.

L’ÉVOLUTION ÉDILITAIRE ET URBAINE DE LA VILLE DROBETA-TURNU SEVERIN REFLÉTÉE DANS LES PLANS DU XIXE SIECLE
GABRIEL CROITORU
(Résumé)
La suite de l’analyse des plans selon lesquels on a élevé la nouvelle ville Turnu Severin – les plans de 1833, 1835, 1856 (plan supplémentaire), 1865, 1874, 1880, on remarque que la ville disposait d’un réseau régulier des rues qui s’entrecroisaient avec des longs marchés et de nombreux espaces verts. C’est une des preuves qui montre que la ville roumaine comme bien d’autres était une copie fidèle de plusieurs modèles occidentaux.

BEING PREFECT IN ROMANIA, 1866-1916. CAREER STRATEGIES
ANDREI FLORIN SORA
(Abstract)
The aim of this study is to examine some of the aspects concerning the strategies of a prefect’s career in Romania between 1866 -1916. The authority of a prefect had as a model the French one; the prefect, as the most important public official acting at a local level, had a double function: to be an agent of the central power and a chief of the local decentralized administration. In the following pages we have developed the analysis of the intellectual and professional formation of the prefects, the different ways of procurement, the average age of attaining this public function, the references to the politics and to the changes of government and some other elements which could influence their career: social and even geographical origins, relationship and kinship to those participating in taking decisions at a central and local level.

BRITISH-ROMANIAN ECONOMIC RELATIONS IN THE WAKE OF THE 2ND WORLD WAR
MARUSIA CÂRSTEA
(Abstract)
The article refers to the co-operation of Romania with the United Kingdom in the 4 th decade of the 20th century. During that period, the relations were unfolded on several strands of action: diplomatic, economic, military, commercial, cultural, so on.
From an economical point of view, we focused on the co-operation in the field of oil extraction, as well as agriculture. These economic commitments between United Kingdom and Romania were unfolded according to the “Protocol on the 11th of May 1939 on the commercial exchanges between Romania and United Kingdom “. On the whole, this protocol was established in order to strengthen the British presence on the Romanian market.

UN ESSAI DE MODERNISATION DE LA VILLE DE CRAIOVA PENDANT LA DEUXIÈME GUERRE MONDIALE: LE SERVICE DE TRAMWAYS ET TROLLEYBUS
SERBAN PÂTRAŞCU
(Résumé)
A la fin du XIXe siècle et le commencement du XXe siècle, le conseil municipal de Craiova essaie de moderniser la ville par l’introduction d’un service de tramways. Ses efforts resteront inutiles à cause des différents motifs.
En 1942 des tramways et des trolleybus, considérées capture de guerre, seront apportées d’Odessa. Quelques mois plus tard, le maire de Craiova fondera le service de tramways et trolleybus. Même si beaucoup d’argent a été dépensé avec leur réparation, les tramways étaient très dégradés et leur mise en fonction a été impossible. Le service de trolleybus a fonctionné entre 1943 et 1944.
Dans l’automne du 1944, l’Armée Rouge fit son entrée à Craiova. Une des conséquences directes a été l’annulation du service de trolleybus dont les tramways et trolleybus seront envoyés à Odessa.

LA BANQUE NATIONAL DE LA ROUMANIE APRÈS LA NATIONALISATION. LA REFORME MONÉTAIRE DE 1947
GEORGETA GHIONEA, LOREDANA ILIN
(Résumé)
À la fin de la deuxième guerre mondiale, la reconstruction de l’économie nationale, la lutte contre la spéculation illicite et la normalisation de la vie politique se sont situées au centre des préoccupations des associations politiques roumaines.
Dans l’évolution du Banc National de la Roumanie, la période entre 1945-1948 a été marquée par deux événements importants: l’étatisation et la réorganisation du Banc National de la Roumanie et la réforme monétaire.
L’étatisation a représenté la première étape importante de l’intervention de l’état dans le domaine de la direction et de la surveillance du crédit, étape nécessaire dans le développement de l’économie nationale.
Pour le redressement de l’économie nationale on a adopté le 15 août 1947 la réforme monétaire. Elle a contribué à l’amélioration de la situation matérielle des employés. Cette réforme, accomplie sans des emprunts externes, voulait représenter une manifestation de l’indépendance économique et politique de la Roumanie et elle a contribué aussi à sa consolidation.

LA LEGISLATION DES ANNEES 1949-1952 – UNE BASE INCONDITIONNÉE POUR LE PROCESSUS DE COLLECTIVISATION
CEZAR AVRAM
(Résumé)
La nationalisation, l’expropriation et la collectivisation ont été suivies des lois draconiennes qui ont détruit la propriété particulière et le village roumain traditionnel. Les premières années, notamment, sont marquées par l’activité de la justice populaire qui a agit conformément à la législation stalinienne.
L’auteur se penche justement sur l’étude de la dimension législative du début du processus de collectivisation.

MESURES CONCERNANT LE DEVELOPEMENT ECONOMIQUE ET D’ORGANISATION DES FOYERS AGRICOLES COLLECTIFS (1962-1965)
NARCISA MITU
(Résumé)
La fin du processus de la collectivisation en 1962 a forcé le gouvernement communiste d’adopter un large programme de développement et de modernisation des foyers agricoles collectifs ayant comme but, parmi les autres, la croissance de la production agricole. La nécessité des spécialistes en était bien évidente. C’était pourquoi on a commencé accorder un intérêt Particulier au développement de l’enseignement agricole. Les mesures adoptées visent l’organisation des écoles, l’éducation de spécialité, l’édition des manuels et d’autres livres techniques si nécessaires tant pour les élèves que pour cadres des foyers agricoles collectifs.
D’autres mesures prises ont eu comme but d’appuyer des foyers sous-développés au niveau de ceux performants et aussi de soutenir des cadres bien instruits, insérés à leur direction.

LE NOUVEAU PROPHETE. LA CREATION DE L’IMAGE OFFICIELLE D’ELENA CEAUSESCU
SILVIU GABRIEL LOHON
(Résumé)
Il a deux pôles entre lesquelles pendule l’imagerie symbolique issue du culte de la personnalité, spécialement construit pour Elena Ceausescu: Elena comme matrice des vertus féminins et Elena comme «révolutionnaire», «homme politique», «homme de science» et «militant pour la paix du monde». Dans des différentes journaux et revues on a été reproduite une énorme iconographie, sans pareil jusqu’à ce temps-la, qui rendait visible tant «la beauté» que «les qualités» morales et intellectuelles du personnage, de même que les tableaux qui lui sont dédiés et qui reflète des symboles génériques, établis par la directive officielle.

PROTOCHRONISME ET NATIONALISME DE LA MARQUE «CEAUSESCU» DANS LA ROUMANIE COMMUNISTE
MĂDĂLINA NICOLETA ANGIU
(Résumé)
Le communisme roumain a assuré sa survie pour presque une demie siècle grâce à la destruction de la personnalité individuelle et de la société civile. Les valeurs de base de la société roumaine ont été totalement modifiées, même annulées. À leur place on a inculqué les modèles stalinistes, c’est vrai de manière adaptée parfois aux conditions autochtones. La manœuvre des symboles nationaux dans le sens de l’accomplissement des désirs des chefs communistes est devenue non seulement une pratique coutumière, mais en même temps un art achevé. L’identification aux grands voïvodes du pays et la réécriture de la biographie vont contribuer à la réalisation d’un fort culte de la personnalité sans aucun soutien réel. Avec l’appui des artistes et des écrivains, Ceausescu va acquérir plusieurs facettes mystiques (défenseur de la paix, garant de l’unité nationale, sauveteur de la nation, continuateur des traditions historiques, homme politique de taille mondiale), qui l’aideront à manipuler les masses. Le culte de la personnalité du leader de Bucarest (pareil à celui de Mao ou à celui de Stalin) peut être considéré l’un des méthodes cachés, mais très efficaces de dépersonnalisation et de lavage de cerveau de l’individu, auquel on a fait appel dans le désir de soumettre toute la société au régime, au parti, au chef.

LES MUSÉES COMMUNAUX ET LES COLLECTIONS MUSÉALES DU DÉPARTEMENT DE DOLJ – LEUR REMISE EN VALEUR POUR L’INFORMATION, L’ÉDUCATION ET LA RÉFORMATION DU PUBLIC
NICOLAE VILVOI
(Résumé)
Après 1989, dans le départaient de Dolj ont subsisté peu de musées communaux et de collections ayant un riche patrimoine d’importance locale et nationale. Parmi eux, on peut mentionner: le musée “Vatra Românească” dans la commune Celaru, le musée communal “Cula Cernăteştilor”, la collection Jitianu d’objets d’art religieux et la collection H. H. Catargi dans la commune de Scaeşti. L’alarme tirée par les autorités de coordination et de contrôle de la protection du patrimoine culturel national impose des mesures immédiates et fermes qui visent la sauveguarde du patrimoine qui se trouve dans les musées et les collections publiques.

THE ROMANIAN-SERBIAN PRINTS FROM RÂMNIC (1720-1761) IN THE CONTEXT OF ROMANIAN-SERBIAN CULTURAL RELATIONSHIPS
COSMIN VILAU
(Abstract)
In this paper work, a critical analysis of the Romanian – Serbian prints from Râmnic (1727-1761), is made, in the context of the, in the context of the Romanian-Slav cultural relations, especially referring to those from 1726 and 1761. These prins were done during the Austrian invasion of Oltenia district (1718-1769). Since then the bishopric of Râmnic has been subordinated to the Serbian Metropolitan of Belgrad/Carlovitz. According to do research, it is ascertained that the execution of these prints was made at the Serbian metropolitans’ request because the Serbian people were into decay from the cultural point of view and the metropolitan bishop Moise Petrovici compelled the ruler of the Bishopric of Râmnic to make the prints in 1726 and 1727.

EMINESCU SUR LA RUSIE ET NOTRE GUERRE D’INDÉPENDANCE
TUDOR NEDELCEA
(Résumé)
Cette étude porte sur l’analyse des opinions du poète national des Roumains, exprimées dans les journaux dont il fut le collaborateur ou le rédacteur.
Quoiqu’il n’écrive pas en historien, Eminescu s’est engagé dans la révélation des projets des coulisses des chancelleries européennes vis-à-vis de cette guerre, non seulement balkanique mais européenne, vis-à-vis du déroulement et des conséquences funestes et injustes pour le peuple roumain, qui a gagné l’indépendance sur le champ de la lutte.
La Russie, l’une des grandes puissances européennes, impliquée directement dans la guerre, ne pouvait pas échapper aux analyses critiques et pertinentes d’Eminescu. D’ailleurs, l’intellectuel roumain a refusé d’écrire aucune poésie sur le sujet de la guerre dont la dimension dramatique devait inspirer à son avis une attitude respectueuse et pas devenir une occasion exploitée pour le succès personnel.

MÉTIERS ET EMPLOIS AVEC UN STATUT SPÉCIAL DANS LE PASSÉ
IUSTINA BURCI
(Résumé)
L’idée que chaque nom a une histoire unique est liée à une autre, celle de l’histoire de la société d’origine. On discute, dans cet article, les noms de métiers qui sont transformé en noms de famille.
Les noms de métiers évoluent en même temps avec la société, mais seulement une partie d’eux est spécifique à des certaines périodes historiques. L’étude des documents permet la conclusion qu’une série de noms de métiers et de fonctions disparues aujourd’hui est remplacée par d’autres dénominations.

ANTHROPONYMICAL SPECIFIC FEATURES IN THE VILLAGE STĂNEŞTI, MEHEDINŢI COUNTY
ELENA CAMELIA-ZABAVA
(Abstract)
This paper presents a research sbout the first and last names, as well as about the nicknames and apellations in a village situated in the South/West of Romania, Stănesti. From the point of view of onomastics, the specific features of this village is a multitude of nicknames (almost every person has one) and also the preference of the parents to give to their children two Christian names (such as Elena/Maria).

COMMUNICATION AND COMMUNION
CARMEN POPESCU
(Résumé)

Cet ouvrage est un essai sur la relation entre les deux notions, communication et communion, dans le champ de l’intersubjectivité quotidienne et celui du dialogue religieux. Les sciences communicatives sont maintenant en plein essor. Néanmoins, il y a une insatisfaction générale envers l’efficacité et l’authenticité de nos échanges symboliques. C’est l’usage religieux du langage qui répond à ce besoin foncier. La prière, surtout, est la forme privilégiée de communion (koinonia). Dans le contexte de la liturgie, la communion en tant que présence et épiphanie atteint la perfection. Le statut de la parole dans le christianisme est tout à fait particulier. Si la déconstruction dénonce le logocentrisme, la vie de l’église y trouve son accomplissement. Le Logos est la seconde personne de la Trinité, Dieu Incarné. Ses paroles, analysées par Michel Henry du point de vue de la phénoménologie de la vie (Paroles du Christ), sont «les paroles de la vie éternelle» (L’Évangile selon Saint Jean, 6, 69).

LA LITTÉRATURE ROUMAINE ET SA VALEUR EUROPÉENNE
MIHAELA ALBU
(Résumé)
La Roumanie est un pays situé, de point de vue géographique, à la croisée des chemins, entre l’Orient et l’Occident, mais aussi à la croisée des vents, au-devant de l’histoire, une histoire dure, qui a culminé avec la période communiste.
L’une des principales méthodes d’imposer le totalitarisme a été celle de subordonner l’art, la culture, la science, à la politique. Tout en s’assumant les risques, beaucoup d’intellectuels se sont opposés au régime et ainsi, la défense par la culture est devenue l’une des formes caractéristiques d’opposition de la part de l’intellectualité roumaine.
Quoiqu’on ait été éloignés des valeurs occidentales et bien que certains écrivains roumains aient écrit leurs livres conformément aux indications du Parti (Communiste), ils ont existé bien d’autres (des poètes, des prosateurs, des critiques), qui ont désiré d’entrer en compétition avec la littérature européenne et ont ainsi contribué à maintenir notre culture à un niveau européen.
C’est pourquoi l’un des plus importants hommes de culture roumains, Adrian Marino, a toujours soutenu et prouvé – sans complexes – que la littérature (la culture roumaine, en général) est une partie importante de la littérature (la culture) européenne.

PERSPECTIVES PEDAGOGIQUES DIFFERENTES CONCERNANT L’ENSEIGNEMENT DE L’ESPAGNOL COMME LANGUE ETRANGERE
ISABEL FERNÁNDEZ
(Résumé)
Cet article essaie de défendre un type de méthodologie, assez éloigné de celle dite traditionnelle, concernant l’apprentissage de l’espagnol en tant que deuxième langue. L’indispensable connaissance de la grammaire doit provenir d’un apprentissage inductif au sein duquel les apprenants deviennent capables de théoriser par eux-mêmes. Une utilisation de la méthode directe et de actionnelles est ainsi proposée pour obtenir des cours plus agréables et dynamiques. Les jeux, les chansons, les exercices de répétition utilisant des mélodies ainsi que les travaux s’appuyant sur la compétitivité sont autant de moyens encourageant l’apprentissage des éLèves.
La méthode naturelle suivant la manière dont on apprend notre langue maternelle – par observation et induction — peut aider à faire éprouver aux apprenants un sentiment de proximité avec la langue étudiée, en les amenant indirectement à comprendre les lois de réciprocité établies entre émetteur et récepteur; la compétence communicative selon Hymes. Suivant Carlos Lomas: «En apprenant l’usage d’une langue nous apprenons à élaborer des phrases correctes du point de vue grammatical mais en plus et surtout à savoir quoi dire, à qui, quand et comment le dire et quoi et quand se taire».

RÉPÈRES EPISTEMOLOGIQUES ET MÉTHODOLOGIQUES DE L’ETHNOLOGIE CONTEMPORAINE
GABRIELA BOANGIU
(Résumé)
Cet article présente quelques directions de recherche, spécifiques à l’ethnologie contemporaine. L’ethnologie este un science assez jeune, comme toutes les sciences sociales d’ailleurs, mais ses discours scientifiques s’entrecroisent souvent avec l’ethnographie, l’anthropologie ou avec la sociologie, l’historie et l’archéologie.
Pour mieux comprendre l’ethnologie contemporaine on a du faire référence aux points essentiels de son historie. L’ethnologie partage avec d’autres domaines de recherche, mentionnes ci-dessus, une importante parte des paradigmes scientifiques dont elle fiat l’usage.
On essaye de souligner les fondements épistémologiques de l’ethnologie contemporaine, les reconfigurations des méthodes classiques ou l’utilisation des méthodes qui se trouvent à l’entrecroisement d’autres sciences socio humaines, ses nouveaux buts et on peut dire ses devoirs.

LA DEMEURE DE VALEA DESNÂTUIULUI MATÉRIAUX ET DES TECHNIQUES DE CONSTRUCTION TRADITIONNELS
ANCA CEAUSESCU
(Résumé)
La région étudiée présente sous l’aspect d’habitat un caractère unitaire avec des petites différences, surtout du détail. Ces différences se rapportent aux éléments de plan complémentaire. Dans le cadre d’habitation de Valea Desnatuiului, les maisons ont été : des huttes et des demeures construites à la surface de la terre. Pour la construction de ces maisons on a utilisé des différents matériaux: le bois, l’argile, les pailles, le roseau, le BCA, le ciment, la tuile.
Dès techniques de constructions, la plus ancienne est la technique dite des fourches, avec les murs construits de verges tressées et consolidées avec l’argile.
À partir du XXe siècle, suite de défrichements exécutés dans cette région, les hommes ont utilisé d’autres méthodes: la technique de la terre glaise, battue dans les coffrages et la technique de la sorte de brique en torchis.

THE THEOLOGY OF IMAGO
CONSTANTIN MIHAI
(Abstract)
The present study tries to emphasize the statute of the theology of imago regarded from a double perspective: the ontological perspective (the image of speculum) and the metaphysical perspective (the image of Christ). This approach gives us the opportunity to rebuild the connection between the East-European intellectual space, especially the Romanian choice: Nae Ionescu-Mircea Eliade-Mircea Vulcanescu-Alexandru Dragomir-Andrei Plesu and the Occidental space, represented by Henry Corbin-Roger Caillois-Gaston Bachelard-Gilbert Durand-Michel Maffesoli-Jean-Jacques Wunenburger. The subtlety and the complexity of the ontological and metaphysical problem of imago result from the symbolic depth of the theology of image. In fact, the Christianity proposes another way of image’s generation: it’s the image of God who becomes visible in the person of His Son, Jesus Christ, gifted by an ontological plenitude, similar to the one of his principle that assures the function of theophany.

SHORT POLITICAL LECTURE OF GIORDANO BRUNO’S MAGICAL THINKING (I)
ANA MARIA CINCA
(Abstract)
Too often lectured through the lenses of positivism, Giordano Bruno’s thinking escapes the boundaries of a strict systematic classification. He remains a genuine rennaissantist: an open universe at its own where gnoseology, ontology, mnemotechnics, magic, mathematics, logic or politics are dynamically interlacing each other in an unique and coherent stream – where each current is mirroring the others.
From this perspective, Giordano Bruno’s writings on magic bring out an extraordinary propensity towards the political modernity, however without stretching his roots up to the point of complete rupture with his rennaissant times. Bruno’s magical thinking has profound political consequences: the magician itself as described by the Nolan has a defined terrain of action: the social space – polis. Armed with knowledge of the Ideas and armoured with the powerful and disciplined art of memory, the magician transforms himself in a warrant of the social and political order. However no order is possible without 2 fundamental pre-requisites: eros and the phantastic essence of the knowledge process. For Bruno, society, individual and nature are purely guided by erotic relations – all things are related to each other in the great chain of being. But on this scale of existence, Bruno reserves for individuals as well as communities – a more passional interpretation of the eros – appetitus – the natural propension to obtain control over the object of desire. Or, together with Aristotle, Bruno reaffirms the principle of acquiring knowledge uniquely via the imagination – therefore no knowledge without fantasy. From here, Giordano Bruno’s path to the gates of magic – understood in its complex combinatory of gnoseology, ontology and mnemotechnics – is paved with deep understanding of human actions and therefore with clarity on the plan to follow to impregnate and ensure social and political order.

DRACULA: A POLITICAL MYTH
IONEL BUŞE
(Abstract)
One of the basic mechanisms by which a society builds up its own identity is its reporting to alterity. This alterity can become a radical one or an alteration (from the Latin alteratio). In this sense, Dracula’s myth is built up, starting from a historical nucleus, by a succession of alterations which belong to the western collective and political fiction.

The “HIV/AIDS ” PHENOMENA LEVEL OF KNOWLEDGE. PERCEPTIONS AND ATTITUDES
(The results of a study proposed by the staff of the project Consolidation of community initiatives in Romania)
RODICA ŢUGUI
(Abstract)
The present study has been realized based on the information obtained from focus groups in which priests have participated.
The selection of the priests to participate in these focus groups considered creating a complex group structure to reflect as closely as possible the general reality. Namely, to have the parochies with small and very small incomes (poor parochies) represented and those with minimum and large incomes; to have the opinions of the priests from the capital cities of the counties express their opinion, as well as the priests from the villages; to have all of the age segments represented, from the very young priests to the older ones.
Besides the HIV danger, the serious social problems of the parochies mentioned in all of the group discussions were: poverty associated with lack of education and with physical vulnerability in other categories (old or disabled people); alcoholism, presented sometimes as the effect of certain social processes and at other times as a cause of them (alcoholism was mentioned by everybody in the focus groups as a tenacious and not curable „virus” of Romanian communities). The moral crisis of the family under many aspects: illegal relationships, living as concubines and obviously not being religiously married, families falling apart, difficult couple relationships because people go abroad massively to work; the loneliness of the old people; the asocial behavior of the young people resulting mainly from them not being supervised or because they come from inadequate family models (families of alcoholics, violent parents, etc.) sometimes because of the incapacity of the local community to integrate these young people in activities according to their age for a culturally educational character.
The priests notice, with concern, the absence of any community feeling and of any responsibility about its way of functioning. About the contribution of the priests for solving the social matters of the community, there were two points of view: one, not so well represented, which considers the intervention of the priest being necessary exclusively thru theological means such as confession, prayer or any other types of activities that would lead to the individual’s spiritual development (meaning biblical models, meetings with today’s spiritual leaders, etc.) There were different points of view represented by most of the participants at the focus groups who were proposing other means of intervention, besides the theological ones. In this situation, it was appreciated that the priests have a minimum level of knowledge over certain phenomena (alcoholism, AIDS, violence, etc.) which would permit intervention in emergency cases, by facilitating partnerships with groups of specialists, also by facilitating the receipt of support from real professionals. Frequently the participants at the focus groups have mentioned that they want to be informed about the legal framework in the social field, about the management of social projects, mainly about the way to finance certain social activities in the parochies. According to the opinions of the participants in the group discussions, information about AIDS in our country was known only after 1990, with very few exceptions. It seems that this silence about AIDS in Romania makes the population less informed about the history of the disease mostly about its starting points and over its “danger”. The greatest number of participants in the focus groups recognize the difference between HIV and AIDS, they also knew the common way of transmission and they also referred to the long period of incubation putting the accent on the need to educate the population to avoid contamination and to promote tolerant behavior for sero-positives. They often appreciated their knowledge as being insufficient as well as their possibilities to act by asking the relevant institutions to help prevent its spread. Concerning the methods of preventing the sickness and its spread, most of the priests have talked about moral means which aim at „a certain purity of the body and soul, abstinence until marriage and marital fidelity. Also the participants said that an educational climate that would facilitate preparation for a moral life with certain spiritual virtues of the students while they are in school. The media should encourage the moral models to contribute to the spiritual building of the individual and not as it happens now when the immoral models and behaviors are promoted. Sometimes the western lifestyle taken over by those who went to work abroad was considered a possible factor of AIDS spreading in Romania.
About the HIV/AIDS phenomena it seems that the priests are relatively informed about the ways to transmit and prevent HIV in Romania which are not necessarily sexual but mostly because of medical negligence. The ways by which this knowledge was gathered was diverse, from specialized websites to brochures sent to the medical laboratories, and mass media in general. The participants at the focus groups have underlined the bad effects of promoting thru media certain life styles which encourage relationship between sexes, unacceptable for Christian morality, such as sexual relationships without marrige or children outside marrige.
It seems that the discussions from the focus groups reflect the diversity of approaches when talking about AIDS, old and new concepts of medical and social approaches for infectious diseases, a certain attitude about individual liberties and specific mentalities about protecting the community. When the participants were asked to evaluate the urgency of the AIDS problem compared with other social problems within the Romanian reality, most of them have considered that it deserves special attention although thru the number of existing cases it affects fewer people compared with other problems such as: family violence, alcoholism or even poverty. But the AIDS spectrum creates concerns thru it’s consequences, its lethal evolution, and the great danger of contamination so implicit for spreading the disease. Especially if the relevant institutions to fight against it don’t do their job or a good climate for fighting against discrimination of the sick and of their families, a climate of moral and material support of the infected, to find adequate ways to convince the sick that they need to protect those around them. A couple of people had different opinions appreciating that the attention of society should focus first on other serious phenomena which hinder our daily life and are much more pressing than AIDS, which is not affecting so many people.
Another set of questions from the focus groups with priests aimed at the attitude towards people infected or who are already sick with „ATDS” referred to whether the people are guilty or not by their own actions of contracting the virus; the sickness can be associated with sin, therefore the infection is a matter of shame and then again, maybe not. Sick people should be treated differently then those who are not sick, and the general public should be aware of the social problems with which the infected are confronted. Generally, the priests insisted that an attitude of understanding and tolerance towards these people needs to be promoted in a number of ways by the church. They can be looked upon as sick people who can suffer from something else. From a moral perspective the way in which the virus has been contacted is considered: if it was received because of some sexual contact it is a sin, the Christian moral has its say here but a person who was infected because of some blood transfusions has no guilt. But there were points of view according to which manner the AIDS infection resulted from sin and that its existence is a shame anyway. It was accentuated by most of the priests the necessity of normal behavior towards the sero-positives which signifies the fight against any form of discrimination. The participants at the focus groups have emphasized the attitude of some people to exclude the HIV infected when they know their diagnosis. This is why, according to some opinions which were expressed, it is better not to let everybody around know about it. But still, there is the possibility to contaminate other people when the sick person and those around them are not cautious or when the diagnosis is a „secret”. Because they are afraid they will be excluded and therefore don’t get a proper education, nor do those around them, making it hard to avoid the contamination. The group discussions have emphasized some situations in which the sero-positives don’t have medicines and there is also behavior which betrays a lack of interest and involvement of the personnel who should take care of their problems. The priests have approached often the problems by their own efforts to conquer their fears about a possibility of being infected as a result of some direct contact with the sero-positives.
The priests, according to a general point of view as participants at the focus groups, can bring an important contribution to assist the sero-positives, especially because their fear of death is a serious problem which they confront by themselves. They intend to offer theologic support to the HIV infected which would permit these people to accept their end as a natural fact because „we all are mortals”. Also, there was the idea that the priest doesn’t necessarily need to know more about AIDS in order to „preach about morality”, to awaken the feeling of compassion for the suffering in the soul of each man from the community „shepherded” by them. Also they need to encourage tolerance between people because by excluding the sick people the problem won’t be solved. This is a part of the priest’s calling. The authority which he enjoys permits him to contribute to raising the awareness of the population about the danger of spreading the virus and the „need” to accept the sick. They shouldn’t be treated as those suffering of leprosy.
The points of view which were often debated related to a personal experience concerning the sero-positives; the requirements of the community in relation to them; the institutional level of involvement; and the subtle presence of some „Romanian” mentalities about vulnerable categories. Additionally, their social integration and the „theologic filter” about a life perspective which is a good „testimony” on how the HIV problem is seen in our communities. If international prevention models put together individual liberties and precautionary policies that construct new practices and forms of social control, then our lack of information, intolerance, fear, weak institutional responsibility, continous financial crisis, and a mentality to socially exclude any disabled person, etc, makes us far away from this model. With all the therapeutic progress and the medicinal sensitivity created about the sickness, the situation of the epidemic is cause for concern. Its spreading is uncontrollable. To this we add the difficulty to mobilize locally. But the implications of AIDS are many and they seem to influence the local community. The status of the infected thru homosexuality, drug abuse and adultery have not changed in Romania. They are considered guilty. The impact is over the entire society as people discover the danger of the sickness.

FUNCTIONAL DEFICIENCIES REGARDING THE FAMILY AND THE JUVENILE DELINQUENCY
ILEANA ROMAN
(Abstract)
The familial factors involved in the socialization of the minors and young people constitute a primary cause in order to determine the delinquency with the help of the educational requests from the family, which favor the maladaptation and the disadaptation of the young people. We present some familial educational climate typologies which affect the evolution of the youth.
The way the parents understand each other matters for the harmonious development of the youth. The divergence in opinions between the parents, regarding the disciplinary methods and the educational punishments, confuse and unbalance the children in understanding and respect the discipline and the rules.

THE SPECIFICITY OF THE EUROPEAN UNION LAW
COSTACHE GHEORGHE, MIHAELA POPESCU
(Abstract)
As part of the specificity of the European Union Law, we can talk about general data concerning the concept of European Law, about the sources of the European Union Law, about the notion of Community Law source, distinguishing here primary (main) sources of Community Law and that is: the institutive or originary treaties of the European Community and the treaties or the documents that modified and completed the originary treaties, the sources derieved of the Community Law, which is: the regulations, the directive, the decision, the recommendations and the notifications, the sources complementary to the Community Law, which are: the community conventions, the decisions and the conveniences made by the representatives of the member states governments and the declarations, the resolutions and the standing points of the communities and the unwritten Community Law sources: community jurisprudence.

QUELQUES TRAITS DU SYSTÈME JURIDIQUE BRITANNIQUE
ELENA ALEXANDRA ILINCA
(Résumé)
L’auteur met en discussion quelques traits spécifiques mais aussi essentiels du système juridique britannique de “Common Law” afin de répondre aux questions importantes qui porte sur les limites du pouvoir du juge, les attributions des pouvoirs exécutif et législatif dans le contexte du manque d’une constitution écrite.
A notre avis, les pouvoirs juridique, exécutif et législatif offrent la possibilité d’être mises en pratique plus flexible que dans les systèmes continentaux de droit. Le juge britannique aussi dispose des attributions plus larges par comparaison avec ses collègues européens. Il ne faut pas croire dans une grande liberté car des limites telles les conventions constitutionnelles ou la coutume historique gardent encore leur importance et assurent l’équilibre entre les pouvoirs tout en empêchant aucun exercice abusif.

QUELQUES ASPECTS DE DROIT COMPARÉ CONCERNANT LE CONTRAT DE BAIL
ROBERT PAUL PUICA, DENISA LOREDANA BICA
(Résumé)
En tous les temps, le bail a exercé un grand développement sur la prospérité publique, comme on a observé dans les ouvrages de spécialité, mais analyser le contenu de cette institution est devenu l’objet de recherche de nombreuses études de spécialité, l’évolution historique du concept juridique étanty marquée de nombreuses adaptations au besoins de l’humanité, sa présence de principe elle-même ayant la force de rester pour dépasser les siècles: l’assurance de l’usage d’un bien.
L’évolution du droit en matière du contrat de bail a mis en évidence les profonds changements attirés par celui-ci aux réalités sociaux-économiques ou d’autre nature.

NOTIONS INTRODUCTIVES CONCERNANT LE CONCEPT D’ASSURANCE
CRISTINA OTOVESCU, RADU RIZA
(Résumé)
Dans cet article, les auteurs ont evidencié les principaux aspects de la notion d’assurance. Ainsi, on a défini le terme d’assurance par point de vue, linguistique, juridique et économique. Les fonctions de l’assurance représentent une manifestations du contenu linguistique et de la destination des assurances des personnes, biens de responsabilité civile dans le processus de l’activité économique-sociale. Les assurances ont les suivantes fonctions: la fonction de compensation des dommages causés par des calamités de la nature et des accidents et le payement des sommes assurées, la fonction de prévention des resques et des dommages, la fonction de répartition financière, la fonction de control. Le terme d’assurance est abordé par des différents points de vue, chaque d’eux ayant un sens prédominant.

LA REFORME DU SYSTEME ROUMAIN DE RETRAITE: LA NECESSITE DES PENSIONS PRIVEES SUPPLEMENTAIRES
ROXANA RADU, FLORIN NACU
(Résumé)
L’institution de la sécurité sociale s’est accompagnée de la confirmation, dans leur existence et dans leurs principes constitutifs, des régimes complémentaires de prévoyance et de retraite. Plus récemment, le régime juridique des pensions privées supplémentaires a fait l’objet d’une série de dispositions nouvelles, destinées notamment à transcrire en droit roumain les prescriptions du droit communautaire: Loi no. 411/2004 concernant les fonds des pensions administrées privément et Loi no. 204/2006 concernant les pensions facultatives. La gestion des régimes supplémentaires de retraite doit être obligatoirement confiée à une institution spécialisée, gérée privément.

QUELQUES CONSIDÉRATIONS SUR «LE VOTE UNINOMINAL»
MIHAI GHIŢULESCU, COSMIN LUCIAN GHERGHE
(Résumé)
L’idée de l’introduction du «vote uninominal» a été tr ès discutée en Roumanie pendant les dernières mois, mais personne ne connait le vrai sens et la manière d’un tel changement. On présente ici les principaux traits, les avantages, les désavantages et la répartition géographique des systèmes majoritaires et pluripartites. Finalement, on fait quelques commentaires sur la possibilité d’appliquer ces systèmes en Roumanie.

UNIVERSAL LAW
NICU VINTILA
( Abstract)
From the historical point of view, the idea of universal law is expressed through natural law. Firstly, this universal or natural law states that all the people are created equal. The law of community is valiant from the moral point of view as long as does not contradict the principle stated above. This attitude is reduced, in fact, to opposing, in this case even in the whole world, a universal law to positive law.
In the same time, it is stated the entrance of the moral subject into the world: “people discover that moral law has to announce a positive law: the liberation of the man, of every man, must be realized in the world, because otherwise moral life and rational life will remain just a dream.”

L’ÉVOLUTION DU MARCHÉ INTÉRIEUR DANS LE SUD-OUEST DE LA ROUMANIE PENDANT-L’ENTRE DEUX-GUERRES
CEZAR AVRAM, DIANA PAUNOIU, LAURA SAVA
(Résumé)
Les auteurs mettent en évidence l’évolution positive du commerce intérieur dans l’Olténie des années 1918-1940, suite à la constitution de l’état national roumain unitaire.
Les changements de la structure socio-économique de la Roumanie se sont ressenties aussi dans la région du sud-ouest, bien que quelques traits antérieurs à la première guerre mondiale fussent gardés.
Le processus de fondation des foires et des marchés est allé parallèlement à celui de la disparition des autres.
Un recul du quantum des produits mis en commerce est enregistré pour les années des la crise économiques, suivi par une accélération pas à pas à partir des années 1934-1938.

SOME FEATURES OF THE ENGLISH LEGAL SYSTEM
ROXANA NANU, OANA BERCEANU, RADU BUZIENESCU
(Abstract)
The more rapid developing of the capital market than that of the merchandise after the Second World War made the economical developing and the commerce liberalization get more and more pronounced expansionistic nuances. Two tendencies are manifested in the economical development and in the international commerce: the globalization of the world economy and of the international market promoted through the General Accord for Tariffs and Commerce (GATT) and, starting with the year 1995, by the World Organization of Commerce (OMC) and the creation of regional economical organisms promoted, first, by the European states and then, by the states on the others continents.

LES COMPORTEMENTS FINANCIERS ET LEURS INFLUENCES SUR LES MARCHÉS FINANCIERS
GHEORGHE BICĂ, MĂDĂLINA CONSTANTINESCU
(Résumé)
Le cadre traditionnel des finances classiques est d’une simplite remarcable représent plus d’une satisfaction porter à la connaissance par les previsions financiaires confirmé par les dates. Malheureusement, depuis de nombreuses années de recherches, il a devenu évidement le fait que les faites fundamentales relatifs aux marchés financières, et aussi le comportament individuelle et les raisons de la sélection typique de revenus moyens portent atteinte par actions, il n’est pouvant être pas expliquer dans c’est contexte. De toute manière, les débats dans les littératures au sujet de fundamentation et application d’autres théories est en plain débats.

THE LIBERALIZATION CAPITAL ACCOUNT AND ITS IMPLICATIONS
GHEORGHE PÎRVU, RAMONA GRUESCU
(Abstract)
In the scientific literature numerous models have been published of competitiveness and financial market highlighted the fact that the opening of capital account can make the process of economical growth more rapid especially through free capital circulation but opposed points of view have emphasized some risks of an open capital account. Thus we have highlighted the fact that due to the existence of an informational asymmetry on the capital market, the liberalization of capital account doesn’t necessarily lead to a better resource sharing, especially when the respective markets are characterized by major distortions.
The policies adopted by the Romanian National Bank, regarding the interests and the flexibility of the exchange course are ment to discourage the entrance of speculative capital. The measures adopted by Romania regarding the reform of public administration, the efficiency of infra-structure, the reducing of the uncertainty degree of economical medium through the stability prices, the rates of interest represent premises of the growth of direct foreign investments in Romania.

LE MARCHÉ DU TRAVAIL DE LA RÉGION EN DEVELOPPEMENT SUD-OUEST (OLTÉNIE)
MARIN BÂBEANU
(Résumé)
Dans l’article sont présentées quelques considérations sur le fonctionnement des structures régionales du marché du travail roumain, sur l’exemple de la région du développement Sud-Ouest (Olténie).
Les caractéristiques et les particularités, mais aussi les disfonctionnements du marché régional du travail se trouvent dans le contenu de l’article.

LES FACTEURS DU CONTRÔL GÉNÉTIQUE DES TYPES DE LIGNITE DANS L’OUEST DE L’OLTÉNIE
SANDU BOENGIU
(Résumé)
Les facteurs paleogéographique dépositaire, tectonique, climatique, biotique et les faci ès charbonniers ainsi que le temps de la persistance des certaines conditiones spécifiques ont eu un rol déterminant en ce qui concerne l’identification et l’analyse des mécanismes charbo-générateurs. L’exposé de l’évolution au long du Pliocène et du Cuaternaire a été realisé grâce aux recherches géologiques multiples (palynologiques, paléobotaniques, stratigrafiques et visant aussi l’exploitation des gisements de charbon et de pétrole de la zone). Les successions sylvestres et les conditions paleoclimatiques de la flore de Dacien, Romanien et Pleistocène ainsi que la stratification végétale sont bien présentés. Il fait de même une reconstruction de la convergence de la paleoflore avec la végétation actuelle. A partir des sources existentes, plus vastes, il a essayé de systématiser les statistiques et de distinguer les conditions physico-géographique (morphologiques, climatiques, hydrologiques et édaphiques) qui se sont succedées à la fin du Neogen et pendant le Cuaternaire.
Dès le Dacien le Lac Pliocène a été alimenté par bien des rivières convergentes, correspondant en général aux certains cours d’eau actuels ayant l’origine dans les Carpates: Motru et Jiu. Ceux-ci se jetaient, après l’issue de la region montagneuse, dans le Lac Pliocène, qui, fonction des oscillations isostatiques et des conditions climatiques, élargissait ou réduisait son aire d’expansion. Les baisses profondeurs du lac et la grande quantité des dépôts terrigènes psammites amenés par les rivières mettent en evidence l’existence des certaines paleocénoses près de la zone centrale du bassin.